Être blogueuse, comment je suis devenue Surfer girl around the world

Au départ, j’écrivais dans des carnets de voyage. C’était fait sous genre de journal, où je racontais ma journée avec les points positifs et négatifs. J’aimais bien aussi décoller les étiquettes de bières ou autres de ce genre pour les coller dans mon journal. Je faisais du scrapbooking avec des boarding pass, mes bracelets et tickets d’activités. Je ramassais les autocollants, les cartes d’affaires, les flyers, les emballages de bouffe et tout ce qui me tombait sous la main pour les coller dans mes cahiers. C’est malheureusement pour ça qu’il n’y a pas de traces sur mon blogue de mes 3 voyages au Costa Rica, mes semaines en République Dominicaine, mon roadtrip à Cuba, mon voyage en Floride et bien plus… tout est sur papier. 

Un peu plus tard, j’ai trouvé une template en ligne pour écrire mon journal de voyage sur ordinateur. Ça permettait à ma famille et mes amis de pouvoir lire mes aventures et recevoir un courriel lorsque je publiais un texte. Je me rappelle que ça prenait des heures pour télécharger plus de 10 photos. Je suis contente d’avoir publié des photos de mon voyage au Pérou, car à la fin, je me suis fait attaquer dans un taxi et j’ai tout perdu, cellulaire, ordinateurs et caméra photos. Il n’y avait pas vraiment de iCloud à l’époque et les seules photos qu’il me reste de ce voyage étaient sur ce journal et quelques-unes sur Facebook, qui était à ses débuts. Le site a fermé, il y a plusieurs années et ils m’ont envoyé mes textes et mes photos. Je les ai publié toujours sous forme de journal dans mon blogue. C’est pourquoi, les destinations comme Bali en Indonésie, le Pérou, le Salvadore et le Nicaragua ont une structure différente dans mon blogue.

Voici quelques liens vers mes carnets de voyage sur mon blogue actuel:

Avec l’arrivée de Facebook tout a évolué. Je ne voulais pas accepter des inconnus comme amis sur mon Facebook. Je voulais séparer mon Facebook personnel qui est privé, avec celui public, ouvert à tous. Facebook à aussi évolué et j’ai décidé d’ouvrir ma propre page Surfer girl around the world, qui a le même nom que mon Instagram. Même qu’à l’époque et au début, cette page Facebook dédiée à mes voyages et mon Instagram étaient en anglais et parfois en espagnol. J’écrivais rarement en français, car je donnais ces liens à mes amis que je rencontrais autour du monde pour garder le contact. C’est aussi pour ça que mon nom de blogueuse est Surfer girl around the World. Plus tard, avec l’arrivée de la traduction automatique sur Facebook et Instagram, j’ai décidé d’écrire en français.

Plusieurs personnes et amis me demandaient des informations sur mes voyages. Je me répétais souvent, donc j’ai commencé à faire des listes et des documents Word avec toutes les informations, par exemple : Les incontournables pour un voyage sur Oahu, à Hawaii. Ceci incluait les bonnes adresses, des contacts et beaucoup plus. Puis plus tard, la possibilité d’avoir un blogue pour y mettre toutes ces informations m’est apparu la meilleure des idées. Je n’avais qu’à donner le lien vers mon blogue à ceux qui voulaient des informations sur mes destinations voyages. Je pouvais en voyage écrire sommairement mon brouillon sur mon blogue, un peu comme lorsque je remplissais mes cahiers ou mon journal en ligne. Puis, je le publie et le met en ligne quand il est terminé, sans pression.

Puis je me suis mise à écrire pour Yulair et plus tard devenir collaboratrice sur le Magazine web Les voyeuses du Québec. J’ai appris beaucoup et j’ai amélioré mon style d’écriture.

Durant la pandémie, j’ai tout refait la mise en page de mon blogue. Je me suis créé un logo et j’ai même une boutique en ligne avec des produits dérivés. J’ai travaillé fort et ça m’a permis de garder la tête claire et ne pas sombrer dans la déprime enfermée, seule, dans mon 4 1/2 à Montréal.

Faire un texte peut prendre entre 6 et 8 heures pour les plus simples mais jusqu’à 30 et 36 heures pour les plus complexes, avec les liens internet, les photos, les informations pertinentes et plus. J’écris sur mon expérience personnelle, je dis ce que j’aime ou pas, et ce honnêtement, sans contrainte. Tous les goûts sont dans la nature… Je ne dénigre jamais par méchanceté mais si c’est un gros NON, je préfère en faire part, pour que les autres ne soient pas déçus comme moi. Je pense que plusieurs personnes ne se rendent pas compte du nombre d’heures que l’on peut mettre sur un texte. Parfois, certains commentaires peuvent être blessants et c’est très décevant.

Cette année, j’ai ouvert un groupe sur Facebook; Flashpackers autour du monde. Je suis et je l’assume, une flashpacker et j’adore partager mes découvertes avec les autres. J’aime aussi avoir des commentaires des autres voyageurs pour enregistrer l’information pour mes futurs voyages. J’avais envie de partager avec des voyageurs qui ont la passion pour les beaux hébergements, les activités originales et les meilleurs restaurants pour foodies. Si jamais vous vous demandez si vous êtes flashpacker, suivez ce lien pour le savoir. Et si vous répondez OUI à plusieurs questions, c’est que vous l’êtes. Ça me fera plaisir de vous accueillir dans le groupe, si ça vous intéresse.

Je suis aussi une foodie assumée. Je pense que tous les petits kiosques de rues ont autant leur place qu’un restaurant décoré Michelin dans une liste de foodie. J’ai décidé dernièrement de faire une section Foodie sur mon blogue et passer à travers mes photos, mes publications quotidiennes sur Facebook et mes destinations pour créer de nouveaux textes.

Bon appétit !

Il y a aussi une section Varia sur mon blogue. Je donne des trucs et tips pour mieux voyager, sur des expériences de voyages et beaucoup plus.

C’est à découvrir !

Je vous remercie de me suivre. Vous devez savoir qu’écrire mon blogue, gérer mon groupe Flashpackers autour du monde, ma page Facebook et mon Instagram de Surfer girl around the world ne m’apporte aucun revenu. Même que ça me coûte quelques centaines de dollars par année. Ceci ne prend pas en compte les heures à écrire ou à créer du contenu. Je le fais avec plaisir et comme un passe-temps. Vous avez la chance d’avoir toutes ces informations, du très bon contenu gratuitement et parfois des réponses personnalisées de la part de plusieurs blogueurs. Je sais aussi que je ne suis pas la seule à ne pas faire d’argent avec mon blogue, à mettre du temps, investir de l’argent et à offrir mon contenu sur les réseaux sociaux. Donc, être aimable et avoir de bons commentaires c’est notre salaire et c’est plus qu’apprécié par nous tous. J’adore aider et partager ma passion pour le voyage. Je vous souhaite de réaliser vos voyages de rêve ! Et j’espère surtout, que je vous inspire à les réaliser.

Aloha !

PS. Et oui, je suis aussi sur Pinterest, cliquez ici ou sur la photo pour le lien

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :