Une journée à Chichicastenango, Guatemala

Chichicastenango est une ville du Guatemala célèbre pour sa culture traditionnelle Maya. Une visite d’une journée s’impose lors d’un séjour au Guatemala. Au cœur des montagnes et nichée à 1965 m d’altitude, c’est une ville agréable à arpenter.

QUE VOIR ET QUE FAIRE À CHICHICASTENANGO

  1. QUE VOIR ET QUE FAIRE À CHICHICASTENANGO
    1. LE MARCHÉ DE CHICHICASTENANGO UN INCONTOURNABLE
    2. LES MARCHANDS DE FLEURS À L’ÉGLISE SAINT-THOMAS
    3. L’ÉGLISE DEL CALVARIO
    4. L’ ARCHE DE GUKUMATZ
  2. TRANSPORT
  3. DONNÉES CELLULAIRES À L’ÉTRANGER

Cette ville se trouve un peu plus loin mais c’est parfait pour une excursion d’une journée à partir de Panajachel au lac Atitlán au Guatemala. Après 2 heures de route sinueuse et vertigineuse, le cœur au bord des lèvres… je suis enfin arrivé à Chichicastenango pour visiter le plus gros marché d’artisanat et d’art maya au Guatemala et même en Amérique centrale.

LE MARCHÉ DE CHICHICASTENANGO UN INCONTOURNABLE

Le marché se tient deux fois par semaine, le dimanche et le jeudi. Le reste de la semaine, les étals alimentaires et de produits du quotidien restent ouverts. Le marché de Chichicastenango est le le plus grand marché du Guatemala. C’est une explosion d’odeurs, de saveurs et aussi de couleurs ! C’est l’endroit idéal pour magasiner des souvenirs guatémaltèques.

La forme d’art la plus populaire du marché est sans aucun doute le textile traditionnel maya. Il y a des couvertures, des vêtements, des housses de coussin, des ceintures, des écharpes, des nappes et des centaines de pièces colorées en tout genre. Il y a aussi de l’art comme des toiles, de la poterie, de la maroquinerie et même des fleurs, des condiments, des plantes médicinales et bien plus.

LES MARCHANDS DE FLEURS À L’ÉGLISE SAINT-THOMAS

Au milieu de tout le brouhaha du marché se trouve l’église de Santo Tomás qui a été construite par les Espagnols en 1540, selon la légende, au sommet d’un ancien temple maya. Sa façade d’un blanc immaculé et ses 18 marches représentant les mois du calendrier maya. Ses escaliers sont généralement remplis de femmes vendant des fleurs et de chamans brûlant de l’encens. Les escaliers qui menaient autrefois à un temple maya sont aujourd’hui considérés comme sacrés.

L’ÉGLISE DEL CALVARIO

Juste en face de Santo Tomás, vous pouvez voir l’Iglesia del Calvario, beaucoup plus petite que sa voisine et également peinte en blanc. Elle aurait été construit à la fin du XIXe siècle. À l’entrée, il y a une petite terrasse où il est courant de voir des femmes et des hommes effectuer une cérémonie maya, en plaçant des bougies, du maïs ou de l’encens sur de petits autels.

L’ ARCHE DE GUKUMATZ

A deux pas du marché, vous verrez probablement une arche très colorée rouge, jaune et bleu qui a été construit en 1932. Il s’agit de l’Arche de Gukumatz qui représente un serpent dévorant un être humain ! Selon une légende locale, il a été construit au même endroit où dans les temps anciens un serpent géant couvrait le passage d’un petit ruisseau dans la ville, l’eau a commencé à se faire rare, alors un habitant de Chichicastenango est allé voir ce qui se passait et le pauvre homme s’est fait dévoré et en son honneur, ils ont décidé d’appeler l’arche Gukumatz qui signifie serpent.

TRANSPORT

Souvent, lors de la planification d’un voyage, il est important de rechercher également comment se rendre du point A au point B. Et avec si peu d’outils disponibles pour vous aider à voyager à travers le Guatemala, je voulais partager comment j’ai pu me rendre à Chichicastenango à partir de Panajachel. C’est le même prix un peu partout et le shuttle part à 8h00 le matin et repars de là-bas à 14h00, pour la somme de 150 Queztals. l’équivalent de 25$ Canadiens. Il y a plusieurs endroits sur la rue Santander à Panajachel ou même à votre hébergement pour réserver votre transport vers Chichicastenango au Guatemala. N’oubliez pas que l’on peut y aller les jeudis et dimanches seulement.

DONNÉES CELLULAIRES À L’ÉTRANGER

J’ai expérimenté plusieurs options pour mes données cellulaires à l’étranger mais depuis 2021 je ne jure que par les eSIM de la compagnie Airalo. Une solution simple, rechargeable et avec plusieurs forfaits. Pas besoin de carte SIM physiquement, le tout est géré facilement avec une application, par contre ton cellulaire doit être compatible. C’est pour les données cellulaires seulement. Je fais mes appels ou textos sur Messenger, FaceTime ou WhatsApp. Il y a des cartes par pays, par région et mondiale, il n’y a pas tous les pays, Cuba ne s’y trouve pas par exemple. Plus la carte couvre des pays, plus elle coutera chère mais pour faire plusieurs destinations comme un roadtrip en Europe, ça peut avoir ces avantages de payer plus cher et rester connecté. Moi, je voyage qu’avec ça ! Je suis partie en Égypte, New York, Guatemala et Belize avec des eSIM Airalo.

Tu auras 3$ USD en utilisant mon code : GENEVI9073

Clique sur ce lien pour en savoir plus et t’inscrire

Je me suis sentie comme une géante en marchant entre les étales, ils sont tous si petits ici. Je mesure 5’4’’ et je dépasse tout l’monde d’une ou deux têtes ! Je ne suis pas la plus grande acheteuse de souvenirs mais j’ai bien aimé voir tout ça. Ce bain de foule était vraiment intense ! Est-ce indispensable lors d’un voyage au Guatemala, je ne sais pas trop, à vous de voir si ça vous intéresse ?

Une de mes passions, c’est de préparer mes voyages et trouver le meilleur hébergement pour mes séjours. Cliquez sur ce lien vers Booking.com si vous voulez commencer à planifier l’hébergement pour votre prochain voyage ou séjour.

Suivez moi sur Pinterest :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :