Mon palmarès en Polynésie Française

La Polynésie française est une collectivité de la République française située dans le Pacifique sud, à mi-chemin entre l’Australie et l’Amérique Centrale. Elle est composée de cinq archipels regroupant 118 îles dont 76 sont habitées : l’archipel de la Société avec les îles du Vent et les îles Sous-le-Vent, l’archipel des Tuamotu, l’archipel des Gambier, l’archipel des Australes et les îles Marquises.

J’ai réalisé l’un de mes plus grands rêves… visiter la Polynésie française et Tahiti ! J’y ai passé 1 mois à visiter pratiquement toutes les îles de la Société et 2 atolls de l’archipel des Tuamotu. Voici l’itinéraire complet de ce mois de voyage sur ces îles.

La porte d’entrée principale pour visiter la Polynésie française est Papeete. Pour se déplacer entre les îles de la Polynésie française, le meilleur moyen consiste à acheter une multi-passe pour les îles avec Air Tahiti. Il y a différents forfaits et circuits, pour tous les goûts et les prix. Je vous suggère fortement d’acheter le forfait avant de partir et de réserver vos places dans l’avion. Il n’y a pas des vols à tous les jours et pour planifier les hébergements, cela vous sera nécessaire. De plus, certaines personnes demandent une preuve de vol pour pouvoir confirmer la réservation de la chambre ou du bungalow.

Mon plus grand rêve… La Polynésie Française

ITINÉRAIRE 1 MOIS EN POLYNÉSIE

L’archipel de la Société : Les îles du Vent

Voici l’itinéraire complet de mes 6 premiers jours de voyage en Polynésie française sur les îles du Vent qui font partie de l’archipel de la Société.

1 nuit sur Tahiti

La Polynésie française, c’est vraiment très loin du Québec. En quittant Montréal, j’ai eu une longue journée de vol, mais heureusement, j’ai eu suffisamment de temps pour me dégourdir les jambes lors de mon escale à Los Angeles. Lorsque je suis arrivée en pleine nuit à Papeete, après un long vol de 10 heures entre Los Angeles et Tahiti, tout ce que je voulais était une bonne douche et dormir. C’est donc sur cette île de la Polynésie française que j’ai passé ma première nuit.

5 jours sur Moorea

Dès le lendemain, j’ai pris directement un vol pour me rendre sur Moorea. Pendant 5 jours, j’ai nagé avec les raies et requins, fait du paddle-board et j’ai visité l’île et ses beautés. Moorea est une île de la Polynésie française qui fait partie des îles du Vent dans l’archipel de la Société, elle se trouve juste en face à Tahiti. Sa superficie est de 134 km2 et il y a seulement 60 km de route qui en fait le tour. Elle est connue pour ses montagnes volcaniques, ses plages de sable blanc et ses lagons turquoises.

Pour en apprendre plus : Moorea en Polynésie

L’archipel de la Société : Les îles Sous-le-Vent

Après mes quelques jours sur les îles du Vent, je me suis dirigée vers les îles Sous-le-Vent qui font également partie de l’archipel de la Société. Voici donc le compte-rendu de mes 12 jours suivants de voyage en Polynésie française, cette fois, sur les îles Sous-le-Vent.

5 jours sur Raiatea et Taha’a

Raïatea est une île de la Polynésie française faisant partie des îles Sous-le-Vent. Quatrième plus grande île après Tahiti, elle est située à 210 kilomètres de Tahiti entre Huahine et Bora Bora. Incluant ma petite escapade sur son île soeur, Taha’a, j’ai passé 5 jours sur cette île qui fait désormais partie du Patrimoine Mondial de l’Unesco. Voici donc mon petit retour de ma visite de ces îles.

Cliquez ici : Séjour sur les îles de Raiatea et Tahaa

3 jours sur Maupiti

Les meilleures journées de mon voyage furent, entre autres, les 3 jours passés sur l’île de Maupiti, l’une des plus belles îles de la Polynésie française. Toujours à l’état sauvage, sans hôtel et tourisme de masse, elle forme, avec trois atolls, la commune de Maupiti. En tout, elle couvre une superficie de seulement 13,5 km2. L’île de Maupiti est entourée de son lagon bleu turquoise et de ses motus, des îlot coralliens, et elle ressemble beaucoup à Bora Bora avant l’arrivée du tourisme et des grands hôtels. C’est l’une des dernières îles de l’archipel de la Société restée encore intacte. Il y a 1 200 habitants et ce sont les personnes les plus accueillantes de toute la Polynésie française.

Suivez ce lien vers : Maupiti, la petite discrète… mais la plus belle des îles

4 jours sur Bora Bora

Après Maupiti, ce ne fut rien de moins que la Perle du Pacifique où je suis allée passer 4 jours. Bora Bora est une petite île du Pacifique sud, avec une superficie de 38 km2. Elle est entourée de motus et d’une eau turquoise protégée par un récif corallien. C’est également une destination touristique très prisée pour ses complexes de luxe, dont certains proposent des bungalows sur pilotis. Au centre de l’île s’élève le mont Otemanu, un volcan endormi. Pour vrai… c’est sérieusement le paradis sur terre. J’ai passé mes premiers jours sur l’île principale et ma dernière journée sur un motu, dans un hôtel de luxe avec mon propre bungalow sur pilotis ! Le rêve ultime ! 

Suivez ce lien pour lire mon article : Bora Bora, la perle du Pacifique

L’archipel des Tuamotu en Polynésie française

Après mon séjour sur les îles de l’archipel de la Société, je me suis rendue sur les îles de l’archipel des Tuamotu où j’y ai passé une semaine au total. Voici mon itinéraire complet à travers ces îles de la Polynésie française.

4 jours sur Tikahau

Après Bora Bora, mon premier arrêt dans l’archipel des Tuamotu fut l’atoll de Tikehau où j’y ai passé 4 jours. Tikehau est un atoll situé dans l’archipel des Tuamotu en Polynésie française. C’est un anneau de sable de 26 km de diamètre, à 340 km au nord de Tahiti et où environ 500 Tahitiens vivent.

Pour en savoir plus : Tikehau, dans l’archipel des Tuamotu

3 jours sur Rangiroa

Mon deuxième arrêt, pour 3 jours cette fois, fut sur Rangiroa, un atoll de l’archipel des Tuamotu en Polynésie française. D’une superficie de 79 km2, Rangiroa est mondialement reconnu pour sa faune sous-marine exceptionnelle qui accueille des dauphins, des requins, des raies, des poissons de récifs et des baleines !

Pour lire suivez ce lien : Rangiroa, un atoll à découvrir!

Retour sur l’archipel de la Société  

Pour ma dernière semaine sur les îles de la Polynésie française, je suis revenue à Tahiti dans l’archipel de la Société.

1 semaine sur Tahiti

Tahiti avec sa superficie de 1 042 km2 et avec 183 645 habitants est à la fois la plus grande et la plus peuplée des îles de la Polynésie française. La ville de Papeete, située sur la côte nord-ouest de l’île, est la capitale de la Polynésie. Le tourisme contribue très fortement à l’économie de l’île, d’autant que Tahiti abrite le seul aéroport international. Durant ma semaine sur l’île, j’y ai fait un road trip en voiture, du surf et j’ai loué un bungalow à Teahupoo. Suffissament de temps pour visiter la ville de Papeete, son marché, voir toutes les plages, dont celle de sable noir, des cascades, surfer et m’arrêter où bon me semblait. Voici mon petit retour de mon séjour à Tahiti.

Pour en savoir plus : Une semaine sur l’île de Tahiti

Voici mon palmarès après 1 mois à visiter la Polynésie

Les plus belles îles

Définitivement mes gros coups de cœur sont Maupiti et Bora Bora, c’est tout simplement le paradis sur terre.

Maupiti

Bora Bora

Le plus beau roadtrip à faire en voiture

Moorea :

Le plus beau de mes road trips en Polynésie française, je l’ai fait sur Moorea. Pour éviter de payer un prix exorbitant pour faire les visites des incontournables touristiques qu’offre Moorea, j’ai décidé de me louer une voiture pour 24hrs et faire mon propre itinéraire. J’ai loué ma voiture vers 10ham, je l’avais donc jusqu’au lendemain matin à 10ham. J’en ai profité pour refaire le tour de l’île et aller voir le lever du soleil sur un belvédère.

Le séjour que j’ai trouvé trop long

Raiatea & Taha’a :

Mon séjour à Raïatea & Taha’a, car ces îles sont très petites et les choix d’activités sont restreints. J’ai adoré les visiter, mais sans voiture ou bien bateau, on peut se sentir isolé à notre bungalow. J’ai quand même profiter de ce séjour pour relaxer et lire dans le hamac. Encore une fois, j’étais un peu coincée dans mon itinéraire à cause des vols d’avion.

Tikehau:

Également à Tikehau, car vivre sur un atoll c’est bien différent que vivre sur une île. Un atoll est un anneau de sable avec un grand lagon au milieu, il n’y a pas de route, sauf tout près de l’aéroport et du seul village. L’île a disparue il y a des millions d’années et tout ce qui en reste ce sont des petits motus qui forment un anneau. J’étais très bien sur mon motu privé, mais je n’avais pas accès à des épiceries, ni à une cuisine, ni frigo. J’aurais aimé passer plus de temps sur Rangiroa, mais encore une fois, les rares vols entre les îles ont été la raison de la durée de mon séjour.

Tahiti:

Tahiti est très intéressante à visiter mais 1 semaine c’est peut-être un peu long. J’ai coupé ma semaine en allant passer quelques jours en ville à Papeete. Il faut impérativement une voiture pour bien profiter de l’île de Tahiti.

Le séjour que j’ai trouvé trop court

Maupiti :

Mon séjour à Maupiti pour toutes les raisons évoquées plus haut. J’aurais voulu y rester plus longtemps et prendre le pouls de cette magnifique petite île. Mais les vols sont assez restreints sur les îles et mon itinéraire a été fait plus en fonction de l’horaire des vols d’Air Tahiti que de mes envies personnelles. Les îles de la Polynésie française sont des îles très isolées et c’était mon premier voyage du genre. Si je bougeais une date, je devais tout bouger ce qui suivait et comme je devais réserver à l’avance ma place dans les avions et ensuite mes hébergements, j’ai décidé de ne rien bouger et garder mon itinéraire intact.

Les meilleures activités

Les Shark Boy sur Bora Bora :

Mes hôtes du Bora Bora Bungalove ont trouvé l’excursion idéale pour moi, un tour d’île en bateau avec les Shark Boy pour nager avec les requins et les raies dans leur habitat naturel. J’ai nagé avec les requins à pointes noires et des raies pastenagues. Ils venaient jusqu’à 1 pied de moi. C’était complètement malade ! On a été à l’extérieur du lagon de Bora Bora pour aller en haute mer où j’ai pu voir des dauphins et où j’ai nagé encore avec des requins à pointes noires, mais aussi avec de gros requins citron ! Malgré la peur, je l’ai fait, à deux reprises, même si j’ai eu le besoin d’une pause pour reprendre mes esprits ! Et j’ai eu la meilleure chance du monde, car j’ai nagé avec une raie manta. Je ne pensais même pas cela possible en plongée en apnée, mais en Polynésie française, tout est possible ! Ce fut ma meilleure activité sur l’île.

Le four tahitien avec Phirmin sur Maupiti :

Nous avons cuisiné en groupe et moi j’ai fait le dessert, du Poi au potiron. C’était délicieux ! Au menu, il y avait le fruit de l’arbre à pain, des bananes plantains rouges, du porc, du poulet et des fruits de mer ! Tout cela a cuit durant plusieurs heures sous la terre avec des roches volcaniques et des feuilles de bananier. Et en bonus, on a eu droit à du poisson cru au lait de coco. Un vrai délice !

Aller voir la vague de Teahupoo :

Aller voir la vague de Teahupoo avec Michael de Teahupoo Excursion fut l’un de mes moments forts de mon séjour à Tahiti. Teahupoo est une célèbre vague et aussi la plus dangereuse du monde. Lors de ma visite, elle n’était peut-être pas énorme, mais c’était quand même un rêve qui se réalisait pour moi.

Sortie en bateau sur Tikehau :

J’ai eu une super journée d’excursion avec Maël et Albert de Marine Tour. Ce n’était pas une super bonne journée pour la plongée à Tikehau, mais je me suis faite plein de nouveaux copains. C’est aussi cela le plaisir de voyager seule ! J’ai l’impression d’avoir passé toute ma journée dans une carte postale ! On s’est promené sur le lagon de Tikehau, nous avons cherché en vain les raies manta, mais on a vu beaucoup de poissons multicolores et des requins.

Meilleurs festins en Polynésie

Le four tahitien avec Phirmin sur Maupiti:

Au menu, il y avait le fruit de l’arbre à pain, des bananes plantains rouges, du porc, du poulet et des fruits de mer ! Tout cela a cuit durant plusieurs heures sous la terre avec des roches volcaniques et des feuilles de bananier. Et en bonus, on a eu droit à du poisson cru au lait de coco. Un vrai délice !

Au Sofitel de Moorea

Hébergements préférés

Bora Pearl Beach Resort sur Bora Bora :

Pour ma dernière nuit et journée sur Bora Bora, je suis allée au Pearl Beach Resort pour y passer plus de 24 heures. J’avais mon bungalow sur pilotis avec plancher de verre, piscine, plage, lagon, massage et grands restaurants. J’avais vraiment beaucoup économiser pour réaliser ce beau grand rêve ! Donc j’en ai profité au maximum !

Pour en savoir plus sur mon 24 heures de luxe à Bora Bora, cliquez sur ce lien.

Vanira Lodge, mon bungalow polynésien à Teahupoo, Tahiti :

J’avais réservé un bungalow, au Vanira Lodge, qui se trouve sur la presqu’île de Tahiti, à Teahupoo. Un joli petit bungalow de style polynésien situé sur la colline et qui offre une vue magnifique sur la fameuse et célèbre vague de Teahupoo. Mon bungalow s’appelait l’Harii, qui veut dire noix de coco, probablement parce que c’est le plus petit des bungalows du Vanira.

Maitai, Rangiroa :

J’avais loué un bungalow au Maitai Rangiroa, un bungalow dans le jardin, où j’ai eu la chance d’avoir une belle vue sur le lagon. J’étais à quelques pas de la terrasse avec piscine. Le site est magnifique, le service excellent… en fait, je n’ai rien à critiquer… sauf peut-être le prix de la nourriture. Mais cela, c’est généralisé partout à travers la Polynésie française. C’est probablement le pays où le coût de la vie est le plus élevé.

Hébergement que j’ai le moins aimé

Hakamanu Lodge, Tikehau :

Le bungalow que j’ai le moins aimé fut le Hakamanu Lodge sur Tikehau situé sur une belle plage de sable rose. J’y avais une chambre avec salle de bain privée. J’étais en demi-pension, donc très bien nourrie. Par contre, il était tellement loin de la civilisation que si je voulais faire un aller-retour au village de Tikehau, je devrais payer 150 €. J’étais sur un motu privé, à 1h30 de bateau de la civilisation et de toutes épiceries. Offrant la demi-pension, les petits déjeuners et les soupers étaient inclus. Par contre, pas les dîners et comme il n’y a pas de cuisine commune et de frigo dans les chambres,  il fallait que je le demande. C’était très basique comme repas et j’avais l’impression de déranger quand je faisais cette demande. C’est à prévoir si jamais vous-allez là-bas. J’aurais aimé que mon hôte me le dise et me propose comme les autres hôtes un arrêt à l’épicerie. Ce qu’il n’a pas fait.

Mes îles favorites

Maupiti

Bora Bora

Habitants les plus accueillants

Maupiti :

Mon premier collier de fleurs fut offert et fait à la main par la belle Lai. Il sentait tellement bon ! La tradition veut que l’on vous accueille avec un collier de fleurs et qu’on vous dise au revoir avec un collier de coquillages. J’ai une belle petite collection de colliers en coquillages que je garde précieusement.

Raiatea :

Ici, il n’y a pas beaucoup de touristes. On y retrouve aucun grand hôtel et surtout aucun danger. Je pouvais y dormir les portes et les fenêtres grandes ouvertes en regardant la mer et l’île d’Huahine juste en face, la seule île de la Société que je n’ai pas visitée, faute de temps.

Les plus belles plongées en apnée

Les Shark Boy à Bora Bora :

Lagoonarium de Moorea :

Ma plus belle plongée à Moorea, je l’ai fait au Lagoonarium de Moorea. Du sable blanc, des coraux, des requins à pointes noires, des centaines de poissons multicolores de toutes les sortes et des raies pastenagues. Je n’avais jamais vu autant de poissons lors de tous mes voyages !!

La Passe Tiputa sur Rangiroa :

La passe de Tiputa est souvent considérée comme la Mecque des plongeurs et fait partie du classement des meilleurs sites de plongée au monde. Elle est particulièrement connue pour ses innombrables requins gris et requins marteaux, mais aussi pour ses raies manta et raies léopard.

Les meilleures rencontres

Alexandre et Sebastian, mes voisins allemands sur Maupiti, que je compte bien aller visiter à Berlin

Phirmin et sa famille sur Maupiti :

Ma meilleure activité à Maupiti fut la préparation d’un repas au four tahitien avec les hôtes de notre pension familiale. Je me suis promenée sur le motu de la famille de Phirmin et j’ai nagé avec les raies. La vue était magnifique, je n’avais jamais vu de bleus aussi beaux de toute ma vie ! L’un de nos hôtes jouait du clavier et chantait et c’était vraiment comme si j’avais été invitée à faire la fête avec leur famille.

Le plus beau lever ou coucher de soleil

Le premier lever de soleil sur Moorea, rouge et magenta avec comme toile de fond île de Tahiti

Le coucher de soleil rose à Teahupoo, Tahiti

Les plus beaux lagons

Maupiti

Bora Bora

Les plus belles activités

La ferme perlière sur Tahaa:

Ce fut à la ferme perlière sur Taha’a où j’ai pu observer comment ils fabriquent manuellement les greffons. Maintenant, il n’existe plus de perles naturelles, toutes les perles du monde sont faites grâce à la main de l’homme. Ce serait trop long à expliquer, mais c’était vraiment chouette d’assister et d’apprendre tout cela. Je n’ai pas acheté mes perles ici, j’ai attendu sur Tahiti pour aller chez un vrai bijoutier qui est aussi grossiste pour avoir de la qualité et de bons prix.

Le motu du Coco Beach sur Moorea :

J’avais réservé une place pour aller manger et me baigner avec les raies sur un motu privé, le Coco Beach. C’était beau à couper le souffle et c’était vraiment très bon ! J’ai passé une très belle après-midi là-bas sur cet îlot de sable corallien.

Le week-end à Papeete :

Papeete est la plus grande ville de la Polynésie. J’ai quitté ma presqu’île pour 2 jours pour aller passer le week-end à Papeete. Je suis venue pour magasiner mes perles et aussi pour m’acheter quelques souvenirs. Je voulais me plonger dans la vie urbaine polynésienne, aller au marché de Papeete vibrant de couleurs et d’odeurs et prendre rendez-vous avec un artiste tatoueur polynésien.

Pour en savoir plus suivez ce lien: Un week-end à Papeete

Soirée traditionnelle polynésienne sur Moorea:

Le vendredi soir sur Moorea, j’ai décidé de me payer une soirée polynésienne au Tiki Village, avec un souper tahitien et un spectacle traditionnel ! J’ai vraiment adoré !

Le plus bel accueil dans un bungalow

Maupiti Résidence sur Maupiti :

J’ai eu mon propre bungalow au Maupiti Résidence, avec terrasse, salon, cuisine complète, deux chambres à coucher, une avec lit double et l’autre avec deux lits jumeaux. J’avais accès au vélo, kayak, chaises longues de plage avec coussin, laveuse, corde à linge, paddle-board et accessoires de plongée. C’est vraiment un petit paradis sur terre.

Bora Bungalove sur Bora Bora :

J’avais réservé un bungalow au Bora Bungalove pour deux nuits. Chambre avec vue sur la baie de Faanui, douche à l’extérieur en bois avec kimono à notre disposition, une cuisine complète, une toilette et un peu plus loin… une grande terrasse avec un chien et un chat pour nous tenir compagnie. Annette et Marc-André sont des hôtes incroyables.

Bora Pearl Beach Resort sur Bora Bora

TRANSPORTS EN POLYNÉSIE FRANÇAISE

Souvent, lors de la planification d’un voyage, il est important de rechercher également comment se rendre du point A au point B. Il est important de réserver 6 mois à l’avance minimum pour avoir du choix et de bon prix. Moi, j’ai pris un billet d’avion inter-îles, il faut savoir qu’il n’y a pas des vols à tous les jours, donc c’est un peu ça qui va déterminer combien de jours vous allez rester sur les îles. Il est aussi possible de louer des voitures et je l’ai fait sur Tahiti, Moorea et Raiatea pour visiter librement. Il est important d’acheter les billets d’avions avant car la majorité des hébergements demandent une preuve de vol pour accepter de réserver une chambre sur leur île. Le billet d’avion de Montréal vers les îles polynésiennes m’a couté 2 500$. Je sais que maintenant, il y des compétiteurs et de nouvelles compagnies aériennes qui s’y rendent. Les prix ont baissé, à vous de bien les magasiner. Ma multi-passe entre les îles de la Polynésie française m’a couté près de 1 200$.

HÉBERGEMENT EN POLYNÉSIE FRANÇAISE

Il est important de réserver 6 mois à l’avance minimum pour avoir du choix et de bon prix. Moi, j’ai pris un billet d’avion inter-îles, il faut savoir qu’il n’y a pas des vols à tous les jours, donc c’est un peu ça qui va déterminer combien de jours vous allez rester sur les îles. Il est aussi possible de louer des voitures et je l’ai fait sur Tahiti, Moorea et Raiatea pour visiter librement. Il est important d’acheter les billets d’avions avant car la majorité des hébergements demandent une preuve de vol pour accepter de réserver une chambre sur leur île. Il n’y a pas beaucoup de choix, donc c’est très important de tout prévoir. Et il n’y a pas des vols à tout les jours, donc ça aussi, ça complique les choses, car beaucoup de personnes partent et arrivent en même temps dans les hôtels.

J’ai trouvé mes bungalows et hôtels sur Booking.com. Je fais souvent la même routine, je lis les critiques sur Trip Advisor et sur d’autres blogues voyages et après je magasine sur ce comparateur d’hébergements. Dites-vous que peu importe, que vous viviez chez l’habitant, en chambre, à l’hôtel ou que vous vous louez de petits bungalows comme moi, il n’y a rien en bas de 100$ la nuit. Je dirais même que cela tourne plus autour du 175$-300$ par nuit. Je me suis permise un 24 heures dans un grand hôtel de luxe à Bora Bora avec mes rabais que j’avais accumulé sur la plateforme de réservation. J’ai trouvé un bungalow sur pilotis pour 900$ la nuit. Je sais que c’est cher, mais ce voyage, c’était l’un de mes plus grands rêves et je voulais le vivre à fond. Et vous savez quoi ? Je n’ai aucun regret !

Pour trouver des hébergements cliquez sur les liens suivants:

Tahiti

Moorea

Bora Bora

Huahine

Raiatea

Taha’a

Rangiroa

BUDGET POUR 1 MOIS

Je vais être honnête avec vous, c’est loin des prix d’un tout-inclus à Varadero à Cuba. Pour ma part, mon voyage m’a couté environ 17 000$ pour 1 mois. Le billet d’avion de Montréal vers les îles polynésiennes m’a couté 2 500$. Je sais que maintenant, il y des compétiteurs et de nouvelles compagnies aériennes qui s’y rendent. Les prix ont baissé, à vous de bien les magasiner. Ma multi-passe entre les îles de la Polynésie française m’a couté près de 1 200$.

Pour l’hébergement, il y a eu mon rêve d’une nuit à 900$ dans mon bungalow sur pilotis à Bora Bora plus 29 autres nuits à approximativement 7 000$ au total. En calculant tout cela, j’étais presque rendue à 12 000$.

Il faut aussi ajouter mes locations de voitures sur Moorea, Raïatea et Tahiti, mes activités, mes repas et mes épiceries. L’argent part très vite. Je ne dis pas que ce n’est pas possible d’y aller pour moins cher. C’est possible de visiter moins d’îles, de ne pas louer de voiture et de ne pas manger au restaurant. Mais dites-vous que tout a un prix en Polynésie française et si vous voulez cuisiner, vous allez payer plus cher pour le logement pour avoir accès à une cuisine. Quand je sauvais d’un côté, je le payais de l’autre. J’ai fait des épiceries en faisant des kilomètres en vélo pour économiser sur les taxis ou location de voiture et parfois, l’option cuisine et épicerie n’était pas une possibilité et je devais aller manger au restaurant.

Mais je vais me répéter, je n’ai aucun regret. C’était le rêve d’une vie et je sais que j’ai beaucoup de chance de l’avoir réalisé.

Voilà, la Polynésie c’est bien plus que ça mais si vous y allez et voulez des conseils, je suis là pour vous répondre!

Mãuruuru.

DONNÉES CELLULAIRES À L’ÉTRANGER

J’ai expérimenté plusieurs options pour mes données cellulaires à l’étranger mais depuis 2021 je ne jure que par les eSIM de la compagnie Airalo. Une solution simple, rechargeable et avec plusieurs forfaits. Pas besoin de carte SIM physiquement, le tout est géré facilement avec une application, par contre ton cellulaire doit être compatible. C’est pour les données cellulaires seulement. Je fais mes appels ou textos sur Messenger, FaceTime ou WhatsApp. Il y a des cartes par pays, par région et mondiale, il n’y a pas tous les pays, Cuba ne s’y trouve pas par exemple. Plus la carte couvre des pays, plus elle coutera chère mais pour faire plusieurs destinations comme un roadtrip en Europe, ça peut avoir ces avantages de payer plus cher et rester connecté. Moi, je voyage qu’avec ça ! Je suis partie en Égypte, New York, Guatemala et Belize avec des eSIM Airalo.

Tu auras 3$ USD en utilisant mon code : GENEVI9073

Clique sur ce lien pour en savoir plus et t’inscrire

Une de mes passions, c’est de préparer mes voyages et trouver le meilleur hébergement pour mes séjours. Cliquez sur ce lien vers Booking.com si vous voulez commencer à planifier l’hébergement pour votre prochain voyage ou séjour.

3 commentaires sur “Mon palmarès en Polynésie Française

  1. Ping : Tikehau, archipel des Tuamotu en Polynésie | Surfer girl around the world

  2. Ping : Questions & Réponses – part.2 | Surfer girl around the world

  3. Ping : Q&A – part.2 | Surfer girl around the world

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :